Que faire au potager en juin

Alors que les premières récoltes commencent, il est encore temps de semer et planter au potager en ce premier mois estival.
Les graines des coffrets Provence d’autrefois, Fraîcheur estivale, Crudités parfumées se sèment encore en juin, pour une récolte estivale ou plus tardive selon les variétés.
Laissez-vous guider.

Que peut-on semer au potager en juin ?

En juin, les températures extérieures sont plus favorables au semis en pleine terre. Pour la technique, référez-vous à notre article « comment réaliser un semis en pleine terre ».

Les cultures « en place » au potager, c’est-à-dire directement semées en pleine terre, conviennent bien pour les légumes suivants : carotte de Luc, laitue, courge muscade de Provence, courgette ronde de Nice, pâtisson, maïs, radis, blette, mais aussi la plupart des choux, haricots et aubergines.
Il est encore temps de semer certaines fleurs estivales telles que la capucine et le cosmos. En revanche, c’est le dernier mois pour semer les herbes aromatiques tels que le basilic, la menthe, la coriandre, le thym, la sarriette.

Sur louvayu.fr, vous trouverez des associations potagères, aromatiques et florales, qui peuvent encore être semées au mois de juin dans les 3 coffrets Fraîcheur estivale, Crudités parfumées, Provence d’autrefois.
Retrouvez également toute notre offre de sachets de graines à l’unité : herbes aromatiques, fleurs et légumes. Toutes nos semences sont reproductibles et issues de l’agriculture biologique.

Laitues et radis, à consommer sans modération tout au long de la saison.

Que se soit en pleine terre directement au potager, en pot ou en jardinière, les laitues et les radis se cultivent partout et simplement. Leur cycle de vie est court : 4 semaines seulement pour les radis et moins de 2 mois pour les laitues ! Pensez à échelonner vos semis afin de profiter de ces deux incontournables crudités durant tout l’été.

Selon les principes de la permaculture, Lou vayu propose l’association « carottes et radis », deux crudités aux cycles de culture complémentaires : les radis seront récoltés avant que les carottes n’aient besoin d’espace. En plus, vous pouvez ajouter des laitues romaines, qui, grâce à leur port dressé, s’insèrent parfaitement à cette association en trouvant leur place au centre de la planche de culture. Avec cette technique, même une petite surface de potager peut accueillir une grande variété de cultures potagères !
Pour en savoir plus découvrez notre coffret « crudités parfumées ».

Que peut-on planter en pleine terre au mois de Juin ?

Vous avez réalisé des semis sous abri au préalable ? Dès qu’ils sont prêts, c’est-à-dire lorsque les premières feuilles sont bien développées, vous pouvez les repiquer en pleine terre.
C’est le cas pour les plants de laitues, tomates, choux, aubergines, concombres, courgettes, courges, melons, piments, poivrons.

Entretenir son jardin potager en permaculture

Réaliser un potager, c’est aussi prendre soin de son jardin, de ses cultures, les observer et composer avec la nature.

Les chaleurs arrivent, il est temps de pailler vos cultures

Pailler le sol présente de nombreux avantages.
Son principal atout est de réduire les apports en eau. En effet, le paillage retient l’humidité dans le sol plus longtemps. Il a également pour fonction d’enrichir le sol en matières organiques, en se décomposant progressivement. Enfin, il limite le développement des herbes indésirables.

Type de paillage
Les tontes de gazon préalablement séchées au soleil, les feuilles mortes ou la paille peuvent être utilisées. Les branches broyées seront plus lentes à se décomposer, elles seront donc utilisées pour les plantes vivaces, qui ont un cycle de vie plus long. D’autres plantes telles que les orties, la bourrache, la consoude sont riches en éléments nutritifs et forment un paillage de qualité. Il est préférable de les sécher au soleil et les découper grossièrement au préalable.

Conseil de jardinier
Le paillage des légumes gourmands tels que les tomates, courgettes, courges concombre est indispensable pour préserver la fraîcheur du sol et peut atteindre 15cm de hauteur.
Évitez cependant de pailler vos jeunes pousses car les limaces peuvent y trouver facilement refuge

Prendre soin de vos plantes

Côté prévention, il est essentiel de renforcer la résistance des plants et de soutenir leur croissance. C’est un des fondements de la permaculture.
Dans cette optique, 2 produits naturels sont indispensables au jardin : le purin d’ortie et la consoude.
Lors du repiquage des légumes gourmands (tomates, piments, poivrons, concombres, courges), Lou vayu vous conseille d’arroser vos jeunes plants avec du purin d’ortie dilué.
Puis, jusqu’à l’apparition des premières fleurs, vous procéderez à un traitement toutes les trois semaines avec du purin d’ortie dilué et du purin de consoude, selon un dosage de 2/3 de purin d’ortie pour 1/3 de consoude.
Pour l’utilisation des purins purs ou dilués, il est conseillé de vérifier les recommandations de votre fournisseur.

Attirer les auxiliaires

Un autre volet de la permaculture est de favoriser un écosystème équilibré dans votre jardin. L’attrait des insectes et d’autres petits animaux comme des grenouilles, oiseaux et hérissons est primordial. Ce sont les auxiliaires indispensables au jardinier car ils se nourrissent des « ravageurs » tels que les escargots et les limaces, pucerons, altises. Les attirer et leur offrir un abri, c’est assurer une protection efficace de vos cultures.

Comment les attirer ?
En disposant dans votre jardin des haies et/ou des arbres fruitiers pour les oiseaux, des tas de pierres ou de bois comme des vieux troncs pour les hérissons et carabes, ou encore des points d’eau pour attirer les petits animaux tels que les crapauds et grenouilles. En effet, ces-derniers consomment une importante quantité d’insectes et d’araignées.

Protéger vos jeunes pousses

Une possibilité pour protéger vos jeunes plants des limaces et escargots consiste à disposer des matériaux rugueux qui freinent leurs déplacements. Entourez vos plants d’un rempart de cendres de bois, coquilles d’œufs broyées, aiguilles de pin ou de sable grossier.

En juin, la star des potagers n’est autre que la tomate. Retrouvez tous nos conseils sur cette culture, dans notre article : « comment planter des tomates ». Vous découvrirez notamment qu’en juin, il importe de pincer les premiers gourmands de vos plants de tomates.

Chaque coffret de Lou vayu a été conçu en accord avec les principes permaculturels. Il propose une association adaptée de semences potagères, aromatiques et florales issues de l’agriculture biologique. Une fiche-coffret regroupe les informations essentielles sur cette association, ainsi que le calendrier de plantation et le plan d’agencement des semences au potager afin d’en optimiser la récolte de légumes.
Chaque semence est accompagnée de sa fiche-conseil expliquant la technique appropriée pour le semis, des conseils pour l’entretien et la récolte, les astuces de Lou vayu pour des cultures réussies et des articles recettes / atouts santé / anecdotes.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *